alarmes de sécurité

L’alarme idéale pour sa maison : les critères de choix

Actualité

Le marché regorge beaucoup de types de systèmes de protection de maison. Ces appareils sont plus récurrents duent aux taux de cambriolage et d’intrusion qui ne cesse d’augmenter. Ainsi, du plus simple au plus avancée, les alarmes permettent de se sentir en sécurité chez soi. Face à l’embarras de choix, voici donc un petit coup de pouce sur comment choisir le type d’alarme idéale pour la sécurité de sa maison.

Les attentes

La sécurisation d’une maison est choisie en fonction des attentes. Est-ce qu’il s’agit d’une sureté à la présence ou à l’absence du propriétaire, ou bien les deux ? Selon la réponse, le propriétaire peut opter pour une alarme locale ou connectée. Le premier s’incline plus vers la persuasion, pour faire fuir l’intrus.

L’alarme connectée offre plus de sécurité. Elle peut se piloter à distance via smartphone. Il y a aussi des types domotiques qui sont utiles pour la fermeture automatique des volets en cas d’intrusion. Le choix peut être délicat, mais un expert peut aider sur les études, le devis et l’installation d’alarmes.

Les types d’alarmes

Afin de prendre les bonnes décisions, c’est mieux de se familiariser avec les divers types d’alarme.

L’alarme locale : il n’est pas connecté à l’extérieur. Ce type d’alarme est conçu pour sécuriser une maison avec la présence des occupants. Si l’intrusion a lieu pendant que l’habitation est vide, la sirène ne peut servir à grand-chose.

L’alarme connectée avec auto-surveillance : la connexion se fait par le biais d’une ligne téléphonique ou de l’Internet. En cas d’infraction, le propriétaire peut recevoir les alertes n’importe où. Il peut donc demander à quelqu’un de faire la vérification.

L’alarme connectée avec télésurveillance : pour cela, il faut travailler avec des services de surveillance à distance. Ces derniers s’occupent de traiter et d’analyser l’alerte à chaque déclenchement.

Déterminer au préalable les risques à couvrir

Le choix de l’alarme repose en premier lieu sur les risques à couvrir. La raison est simple, une maison se trouvant dans un quartier à risque a besoin de plus de protection qu’un logement dans les endroits calmes. C’est pareil pour les maisons faciles (maison individuelle) et difficiles d’accès (appartement).

Il existe trois degrés d’alarme pour maison : les alarmes à un seul bouclier, à deux boucliers et à trois boucliers. Le dernier est plus utilisé dans les endroits de commerce comme les bijouteries. Ainsi, une alarme de protection périphérique avec un contrôle volumétrique est déjà suffisante. Aussi selon les endroits à protéger : porte, fenêtre, toit, … une alarme munie de détecteur de choc est plus adaptée pour pouvoir réagir avant l’ouverture totale.

Spécificités des logements

Le système d’alarme est composé d’un certain nombre de détecteurs. Pourtant, un appartement, une maison avec et sans extérieur, la surface de l’habitation, le nombre des entrées, … font la différence sur le choix d’une alarme. En effet, un système de protection n’a pas les mêmes effets selon ces critères.

Pour un appartement, la puissance de la sirène doit être conforme aux règles de copropriété. En plus, il est interdit de filmer la partie commune au cas où l’on opte pour une alarme avec caméra de surveillance. Pour les maisons avec extérieur, une alarme avec détecteur de mouvement est plus intéressante pour avertir une présence dès que quelqu’un franchit la propriété.