Les étapes d’une construction : les élémentaires à ne pas manquer

Avant de se lancer dans un projet de construction, qu’il s’agisse d’une maison ou d’un bâtiment destiné à un usage professionnel, il faut beaucoup de préparation, du temps et bien évidemment d’un budget conséquent. Afin que tout se déroule comme il faut, il est essentiel de connaître toutes les étapes d’une construction, depuis la conception jusqu’à la réception des travaux. Même si vous allez faire appel à une entreprise spécialisée, il est tout de même recommandé de chercher des informations pour pouvoir faire un suivi et déceler à temps les retards de chantier et d’autres problèmes éventuels.

Les études avant-projet et les différentes demandes/déclarations

Quel est le type de maison que vous souhaitiez bâtir ? Quel plan avez-vous imaginé ? Quel type de construction voulez-vous privilégier pour votre édifice (industrielle, traditionnelle, écologique, maison en bois, etc.) ? Avez-vous déjà un terrain ? Voilà tout autant de problématiques qu’il faut éclaircir avant même de faire appel à un expert construction, pour ne citer qu’un architecte, un géomètre et une entreprise du bâtiment.

Une fois le projet cerné et le budget estimés, le choix d’un terrain implique aussi divers critères à prendre en considération. Il faut se renseigner sur quelques détails : risques de catastrophes naturelles, proximité avec des écoles, hôpitaux et centres commerciaux, infrastructures, etc.

En dehors de la conception des plans et du devis, vous devez aussi penser à effectuer une demande de permis de construire. Elle doit notamment détailler la construction et doit comprendre le plan. Une déclaration préalable peut aussi être exigée dans certains cas.

Les travaux de gros œuvre : les raisons pour se fier à un expert

Les travaux de gros œuvre comprennent essentiellement le premier chantier. Lors de cette étape, on doit penser à tous les éléments permettant de bien mettre en place la fondation. Il peut être question de procéder à des travaux d’assainissement ou de soubassement. En gros œuvre, les spécialistes vont aussi commencer à élever les murs, à installer la charpente et à mettre en place la toiture.

Si on a prévu d’avoir des étages, il faut prévoir la pose des planchers ainsi que d’autres poteaux importants permettant de garantir la stabilité du bâti. L’ensemble de tous ces travaux de gros œuvre va ensuite être complété par les travaux de second œuvre.

Les travaux de second œuvre : se focaliser sur les petits détails

Le second œuvre comporte l’ensemble des travaux permettant de finaliser la finition. On parle essentiellement de l’isolation phonique et thermique, de la peinture ou du revêtement des murs, l’électricité, la plomberie, le chauffage, etc. Si vous comptez réaliser vous-même les travaux de second œuvre, il faut savoir qu’en plus d’un savoir-faire bien précis, il faut également que vous disposiez du matériel et des outillages requis. Un échafaudage roulant va permettre à l’artisan de réaliser plus facilement des travaux en hauteur, entre autres. On peut, par exemple, parler de la peinture des plafonds. Cependant, il n’est pas uniquement essentiel aux travaux de finition, vous pouvez également en avoir besoin lors des travaux de gros œuvre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *